Longtemps cultivée pour la fabrication du tissu, cette plante vivace aux ravissantes fleurs bleues produit des graines comestibles intéressantes pour la santé de notre organisme.

Quels sont les atouts des graines de lin ?

Elles se distinguent par leur richesse en fibres (28 %) : elles contiennent des fibres mucilagineuses qui protègent et réparent la muqueuse intestinale et régulent le transit en douceur, indique Brigitte Mercier-Fichaux, diététicienne. Quant à ses fibres douces, elles “nettoient” l’intestin et éliminent les toxines qui y pullulent.

Elles sont un moyen simple de faire le plein d’oméga-3 : une cuillerée à soupe couvre largement nos besoins quotidiens en oméga-3 de type ALA, bons pour le cœur et le cerveau.

Une arme anticancer : leurs antioxydants et phytooestrogènes auraient prouvé leur capacité à diminuer le risque de cancer du sein de 20 à 30 %.

Elles éloignent les problèmes cardiaques : leur richesse en antioxydants et en oméga-3 préserve le système vasculaire, luttant ainsi contre les maladies coronariennes.

À souligner également, leur belle teneur en protéines (20 %), petit plus appréciable pour les sportifs et les végétariens.

Comment bien les choisir?

Il existe deux variétés : le lin brun et le lin doré.

Côté goût, le premier est légèrement plus typé.

Côté nutritionnel, ils affichent les mêmes teneurs en oméga-3, mais le lin brun contient plus de fibres. “La coque du lin doré, un peu moins dure, le rend recommandable en cas d’intestins fragiles”, note la diététicienne.

On le choisit bio :  car on ne le décortique pas, et si possible français. Peu gourmande en eau et en énergie, la culture du lin est assez écolo. Mais gare à l’empreinte carbone des graines importées du Canada ou des États-Unis.

Comment utiliser les graines de lin en cuisine?

Avalées telles quelles, elles ressortent intactes de l’intestin… Donc, pour profiter de leur richesse en fibres et en oméga-3, il faut les écraser avec un moulin à épices, à café ou un mortier. “Et il faut les moudre au dernier moment, car leurs acides gras sont fragiles et s’oxydent vite”, souligne Brigitte Mercier-Fichaux. On en parsème ensuite salades, yaourts, compotes ou soupes froides (les graines moulues ne supportant pas la chaleur).

Les graines entières agrémentent les pains et les petits gâteaux maison. Mais il faut bien les mâcher pour libérer tous leurs composés.

Notre experte  : Brigitte Mercier-Fichaux, diététicienne et animatrice en cuisine bio

A lire aussi:

Zoom sur les graines de tournesol
Zoom sur les graines de chanvre
Le sarrasin : la nouvelle graine qui monte

Zoom sur les graines de chia

Muffins aux graines de lin © Getty Images

Crumble pommes-ananas et graines de lin © Getty Images

Salade boulgour et graines de lin © Getty Images

Smoothie banane et graines de lin © Getty Images

The post Zoom sur les graines de lin first appeared on ProcuRSS.eu.