En France, l’hypertension artérielle est la pathologie chronique la plus répandue. Elle touche près d’un adulte sur trois. Mais, selon l’Inserm, seule une personne atteinte sur deux le sait. Certains facteurs de risque, comme l’âge, l’hérédité, ne peuvent être modifiés. D’autres dépendent de nous, et le régime DASH a été conçu précisément dans le but d’influer sur cette maladie cardiovasculaire par l’alimentation. DASH est l’acronyme de “Dietary Approaches to Stop Hypertension”. En français, cela nous donne “Approche diététique pour stopper l’hypertension”. Ce régime a été créé dans les années 1990 par des chercheurs américains du NIH (National institute of health, soit Institut national de la santé) pour une raison simple : près d’un tiers des habitants des États-Unis étaient atteints d’hypertension artérielle (HTA). Et depuis 2017 et la nouvelle définition américaine de l’HTA, ils sont même 46 % à souffrir de cette maladie.

Comprendre l’hypertension

L’hypertension artéirielle (HTA) se caractérise par une pression trop élevée du sang sur la paroi des artères. Cette paroi finit par s’épaissir et durcir, ce qui demande un effort supplémentaire du cœur. Des plaques d’athérome peuvent alors se former, et boucher les artères. Les symptômes sont parfois des maux de tête, des vertiges, des sifflements dans les oreilles, des palpitations ou saignements de nez. Mais l’HTA est souvent asymptomatique, et donc indétectable sauf par la prise de tension effectuée par le médecin. Plusieurs mesures, au cours de consultations différentes, seront nécessaires avant de poser un diagnostic. Ce contrôle est important car les complications pouvant découler d’une hypertension sont notamment l’insuffisance rénale, l’accident vasculaire cérébral, l’infarctus du myocarde ou encore les maladies neurodégénératives.

Tous les facteurs pouvant causer une hypertension ne sont pas modifiables : les risques augmentent avec l’âge ou si vous avez des antécédents familiaux. Les femmes doivent particulièrement surveiller leur tension durant la prise d’un contraceptif hormonal, une grossesse ou après leur ménopause. Plus rarement, une maladie rénale ou l’apnée du sommeil peuvent être en cause. Toutefois, la majorité des facteurs de risque dépendent de notre mode de vie : le tabac, la sédentarité, le stress… et bien évidemment, l’alimentation. Ensuite, le régime DASH entre en scène pour gérer le versant alimentaire.

Comprendre le régime Dash

Dans le régime DASH, la consommation de sucre est faible, celle de matières grasses est maîtrisée, et la part de fibres est très élevée. Ce combo permet de maîtriser la glycémie et donc de prévenir le diabète, mais aussi d’abaisser le cholestérol-LDL : autant de facteurs de risque de l’hyperpension artérielle. Le végétal a la part belle, qui amène vitamines et minéraux, et les sources de protéines sont nombreuses et surtout variées. Elles proviennent des céréales, légumineuses, laitages, noix, viandes maigres et poissons … mais pas de la viande rouge.

Le but est d’éviter les graisses saturées et de consommer de bons acides gras, notamment des oméga-3, efficaces pour la prévention de maladies cardiovasculaires. Enfin, ceux qui suivent le régime DASH doivent veiller à ne pas manger trop salé.

Attention au sel caché!

L’une des principales sources de sel dans l’alimentation, c’est le pain. Car même s’il n’est pas très salé, on en mange en quantité importante. Le pain sans sel étant bien peu gourmand, on opte pour du pain complet et au levain, mais sans en consommer à tous les repas. Attention aussi à la moutarde, à la sauce soja, au bouillon en cube, aux condiments (cornichons, câpres…) et à certaines eaux. On préfère les plus pauvres en sodium : Courmayeur, Thonon, Salvetat… Découvrez aussi les aliments à éviter absolument quand on fait de l’hypertension.

A lire aussi:

Hypertension : 5 façons de normaliser votre tension naturellement
Hausse de tension : quels sont les premiers signes ?
Hypertension : comment ne pas devenir hypertendue ?
Calculez votre Indice de masse corporelle
Infographie : ce qu’il faut savoir sur la tension artérielle

Les épinards © Getty Images

Les bananes © Getty Images

Le saumon © Getty Images

Le son d’avoine © Getty Images

Le yaourt © Getty Images

L’avocat © Getty Images

Les dattes © Getty Images

Les légumineuses © Getty Images

Le cumin © Getty Images

The post Les meilleurs aliments anti-hypertension first appeared on ProcuRSS.eu.