Environ 2,5 millions de Français souffrent d’eczéma. Cette maladie de peau chronique (qui touche près de 6 % des femmes et 3 % des hommes en France) se décline sous 3 formes principales :

L’eczéma atopique (ou dermatite atopique) est causé par une anomalie génétique de la barrière cutanée. Il se caractérise par une peau très sèche et particulièrement vulnérable aux agressions extérieures (aux allergènes, en particulier). L’eczéma atopique évolue par poussées ou par crises qui se manifestent via l’apparition de “plaques” rouges, d’œdèmes, de démangeaisons…
L’eczéma de contact correspond à une réaction allergique qui survient lorsque la peau est en contact avec un allergène – les plus fréquents sont le nickel (dans les bijoux fantaisie, par exemple), le chrome (dans certains vêtements et accessoires en cuir, par exemple) et le formaldéhyde (dans certaines peintures et teintures, par exemple). La poussée d’eczéma peut être locale (autour de la zone de contact) ou généralisée (tout le corps).
L’eczéma chronique des mains (ECM) évolue également par poussées, localisées au niveau des mains : lors des crises, les mains sont rouges, grattent et peuvent être douloureuses ; en période d’accalmie, la peau des mains apparaît très sèche.

L’eczéma est une maladie dermatologique qui a un lourd impact psychologique. Ainsi, selon une enquête menée par l’Association Française de l’Eczéma (en février 2018), 25 % des patients atteints d’un eczéma modéré et 38 % des cas sévères se disent “déprimés en permanence”. Et pour cause : 17 % des patients ont ainsi déjà subi une discrimination à l’embauche à cause de leur maladie, et 18,3 % des patients se heurtent régulièrement à une idée reçue encore trop répandue – celle qui estime (à tort) que l’eczéma est une maladie contagieuse…

“Pendant les vacances, un patient qui souffre d’eczéma pourra ainsi refuser de se mettre en maillot de bain ou de se baigner dans une piscine publique par peur du regard des autres… et de potentielles moqueries” affirme le Pr. Marie-Aleth Richard, dermatologue.

Merci au Pr. Marie-Aleth Richard, dermatologue au CHU de Marseille.

Merci à l’Association Française de l’Eczéma.

À lire aussi :

Eczéma et fortes chaleurs : quelles recommandations ?
Les conseils du naturopathe pour soulager l’eczéma
Eczéma, allergies, excès de soleil, psoriasis : comment faire la différence ?

© Getty Images

© Getty Images

© Getty Images

© Getty Images

© Getty Images

© Getty Images

The post Eczéma et soleil : 6 questions qu’on se pose first appeared on ProcuRSS.eu.