Maths, littérature, histoire et… empathie sont au programme des adolescents collégiens danois, souligne le site de la RTBF. Mais pourquoi enseigne-t-on cette capacité à s’identifier à autrui et à ce qu’il ressent, une heure par semaine à l’école ?

On a tendance à penser que l’empathie vient naturellement : il nous suffit d’être intégré dans un univers social ou familial pour le développer. Ainsi, logiquement, à l’école on développerait cette aptitude au contact des camarades. Mais ce n’est pas automatique, ou du moins pas aussi facile qu’avant. L’empathie aurait tendance à décliner, au profit du narcissisme, éclairait une étude américaine menée sur 10 ans auprès de 14 000 élèves, entre 1980 et 1990.

Rappelons par ailleurs que le système éducatif n’est pas aisé pour tous les enfants, qui peuvent se sentir en décalage pour de multiples raisons. On remarque ces dernières années une augmentation des phobies scolaires ou encore de faits divers autour du harcèlement à l’école. Bref, l’empathie n’est pas aussi simple à acquérir qu’il n’y paraît, et ne trouve pas sa place pour tout le monde dans le contexte scolaire.

Cours d’empathie obligatoires entre 6 et 16 ans

Pour remédier à cela, le Danemark a mis en place une heure de cours d’empathie chaque semaine pour les enfants de 6 ans à 16 ans, depuis 1993. L’objectif de recréer un espace de sociabilisation pour les enfants avec des discussions et activités collectives. Concrètement, il ne s’agit pas d’un cours magistral, au sens classique du terme, mais plutôt d’un moment tous ensemble, où l’on cherche à résoudre des problèmes, à communiquer, ou l’on réalise une activité ensemble. Les enfants mettent des mots sur ce qu’ils ressentent et échangent sur leurs sentiments dans le but de se faire comprendre par l’autre.

De manière générale, la pédagogie est fondée sur l’empathie au Danemark. Et force est de constater que cela porte ses fruits : les Danois sont réputés pour être parmi les plus heureux du monde ! Ce modèle d’éducation a déjà été repris en France sous forme expérimentale.

Lire aussi :

La nature pour réduire l’hyperactivité chez l’enfant
Le trouble de l’attention, souvent confondu avec l’immaturité ?

The post A quoi servent les cours d’empathie dispensés aux enfants du Danemark ? first appeared on ProcuRSS.eu.